Mentorat

Chaque année, Reiffers Art Initiatives propose à une figure majeure de l’art contemporain de devenir le mentor d’un(e) artiste émergent(e) de la scène française.

Le programme

Sélection des jeunes artistes

Sélection des jeunes artistes

Les membres du comité artistique présentent chaque année au mentor une sélection de jeunes artistes dont le travail plastique et conceptuel a retenu leur attention. Celui-ci est invité à rencontrer les trois finalistes retenus par le comité pour entamer avec l’un d’entre eux le programme de mentorat.
Le programme de mentorat

Le programme de mentorat

Le mentor fait profiter à son jeune talent de son expérience, de ses conseils lors d’un dialogue au long cours. Le/la jeune artiste peut rencontrer son mentor lors de trois rendez-vous, échanger tout au long de l’année avec lui, entamer un dialogue autour de leurs pratiques respectives. Pendant la durée du mentorat, Reiffers Art Initiatives assure les dépenses majeures des jeunes talents, couvrant notamment leurs frais de déplacement.
L’exposition finale

L’exposition finale

Le résultat du travail réalisé pendant le mentorat est visible sous la forme d’une exposition présentée chaque année à Paris au mois d’octobre, pendant la FIAC. Le Fonds continue de soutenir et d’accompagner le/la jeune artiste en assurant le transport et la promotion de son exposition à l’international.

Mentor 2021
Rashid Johnson

Né à Chicago en 1977, Rashid Johnson fait partie d’un groupe influent d’artistes américains contemporains dont le travail utilise un large éventail de médias pour explorer les thèmes de l’histoire de l’art, des identités culturelles individuelles, de la philosophie, de la matérialité et de l’histoire critique.
Après avoir étudié dans le département de photographie de l’Art Institute de Chicago, la pratique de Johnson s’est rapidement étendue pour englober un large éventail de médias incluant la sculpture, la peinture, le dessin, la réalisation de films et l’installation, produisant une pratique multidisciplinaire complexe qui incorpore divers matériaux riches en symbolisme et en histoire personnelle.
Le travail de Johnson est connu pour son intégration narrative d’une gamme pointue de matériaux et d’objets quotidiens, souvent associés à son enfance et faisant fréquemment référence à des aspects collectifs de l’histoire intellectuelle et de l’identité culturelle afro-américaine.
À ce jour, Johnson a incorporé des éléments, matériaux, articles aussi divers que des radios CB, du beurre de karité, de la littérature, des pochettes de disque, des roches dorées, du savon noir et des plantes tropicales. De nombreuses œuvres de Johnson véhiculent des rythmes occultes et mystiques : évoquant son désir de transformer et d’élargir le champ d’association de chaque objet inclus dans le processus de réception.
“I wanted my art to deal with very formal concerns and to deal with very material concerns, and to deal with antecedents and art history, which for me go very far beyond just the influence of African-American artists.”
Rashid Johnson
Rashid Johnson -
Rashid Johnson -

Parmi la sélection de jeunes talents qui lui étaient proposés par le comité, il a choisi de soutenir l’artiste français d’origine guadeloupéenne, Kenny Dunkan.

Cet artiste émergent de la scène française puise régulièrement dans la culture visuelle des Caraïbes et en particulier dans les carnavals, pour développer une œuvre qui adresse l’héritage colonial français et la persistance de ses modes de représentation. Ce dernier se rapprochant le plus de la pratique artistique et du message véhiculé dans les œuvres de Johnson, le choix a été une évidence.
Ce soutien d’une durée de six mois aboutira à une exposition au Studio des Acacias pendant la FIAC à Paris ou Kenny Dunkan exposera les œuvres réalisées pendant le mentorat.