Portrait de Kehinde Diop

Alexandre Diop, jeune talent du programme de mentorat 2022

Alexandre Diop est un jeune artiste franco-sénégalais installé à Vienne. Sa démarche artistique consiste à créer des « images-objets », fruit d’un assemblage de matériaux de récupération collectés dans la rue, à mi-chemin entre la peinture et la sculpture. Sélectionné par Kehinde Wiley pour former le duo « Mentor et Jeune Talent » 2022 de Reiffers Art Initiatives, Alexandre Diop a exposé son travail pendant Paris + par Art Basel pour l’exposition « La prochaine fois, le feu ». 

Vue de l'exposition "Jooba Jubba, l’Art du Defi, the Art of Challenge 2022 Artist-in-Residence", Rubell Museum, Miami, USA

Alexandre Diop, 2023

Vue de l'exposition "Jooba Jubba, l’Art du Defi, the Art of Challenge 2022 Artist-in-Residence", Rubell Museum, Miami, USA

Alexandre Diop, 2023

Vue de l'exposition "Jooba Jubba, l’Art du Defi, the Art of Challenge 2022 Artist-in-Residence", Rubell Museum, Miami, USA

Alexandre Diop, 2023

"LE MÉTISSE PARISIEN"

Alexandre Diop, 2022

"PORTRAIT DE MARA NIANG"

Alexandre Diop, 2021

Vue de l'exposition "LA PROCHAINE FOIS, LE FEU", Acacias Art Center, Paris

Alexandre Diop, 2022

"LA CRÉATION D'UN MYTHOS"

Alexandre Diop, 2021

INSTALLATION

Alexandre Diop, 2022

"LLOYD"

Alexandre Diop, 2022

"LE SINGE EN NOUS"

Alexandre Diop, 2022

"RAP JEU"

Alexandre Diop, 2022

Vue de l'exposition, SALON 94, New York, USA

Alexandre Diop, 2021

Biographie

Alexandre Diop est un jeune artiste franco-sénégalais,
dont la démarche est guidée par les réalités physiques des matériaux qu'il emploie dans ses œuvres. En utilisant des objets quotidiens tels que des livres, des photographies, du métal et du bois, ainsi que des éléments comme des poils d'animaux, du feu et de la rouille, Diop exprime
sa sympathie pour des mouvements artistiques tels que l'art brut ou de grands figures de l'art contemporain avec Basquiat ou Buffet. Son travail n'est pas sans rappeler celui de Noah Purifoy ou de Louise Nevelson, dans la mesure où Diop refond des matériaux trouvés en un assemblage unifié et harmonieux.

Vidéos

Textes

"Activisme du ghetto : Alexandre Diop s'affiche à Poggiali"
— AskaNews

"L'art est un acte d'activisme". C'est ce que dit Alexandre Diop, l'artiste que la Galleria Poggiali a invité, pour exposer ses 11 œuvres qui constituent le premier chapitre du projet "La Symphonie du Ghetto" et qui racontent, avec un style street art et peinture plus classique, une histoire de notre présent. "Ceci, ajoute Diop, est le résultat d'années de formation dans ce monde d'un jeune homme, d'un jeune activiste qui fait de la politique. C'est comme si j'étais un député européen qui vient en Italie et amène une discussion autour de ces images dystopiques qui parlent à une culture très proche de la mienne, étant un artiste franco-sénégalais". D'après Marco Poggiali, le galeriste : "Notre mission, est de promouvoir les jeunes et c'est important pour de nombreuses raisons, tout d'abord parce que cela nous interpelle, tant sur le plan personnel que sur le plan commercial en tant que galerie". Les œuvres de Diop exposées à Milan commencent par une autobiographie de l'artiste et prennent la forme d'une œuvre unique, une somme d'épisodes qui, ensemble, trouvent leur dimension. Comme si chaque tableau individuel ne prenait sens que dans la confrontation avec sa communauté. Cela aussi peut être considéré comme une forme d'activisme.

"L'exposition d'Alexandre Diop et Kehinde Wiley par Reiffers Art Initiatives : visite en images"
— Numéro art, 2022

"Sous le titre “La prochaine fois, le feu”, Alexandre Diop a déployé sur les deux étages du Studio des Acacias un espace personnel où il présente ses œuvres réalisées avec toutes sortes de matériaux qui trouve au quotidien. Au rez-de-chaussée les visiteurs se trouvent entourés de dix toiles aux formats monumentaux décrites comme des “images-objets” par l'artiste : puisant aussi bien dans la peinture classique que l'art urbain, les silhouettes personnages qui émergent de leur surface sont dessinées à partir de pièces de monnaie, tissus divers, tiges de métal et autres pages de livres... Une peinture réalisée par son mentor Kehinde Wiley complète cette présentation ancrée dans l'imaginaire de la culture et de la diaspora africaines : sur cette œuvre de grande taille, l'artiste américain et portraitiste officiel de Barack Obama a représenté, dans la tradition du portrait et de la peinture d'histoire, deux jeunes hommes noirs se tenant la main avec tendresse sur un fond coloré et orné de motifs. À l'étage, Alexandre Diop propose un espace hybride et plus domestique, à l'image de son atelier viennois. Dessins de tailles diverses, œuvres au format plus réduit, objets et autres sculptures en bois issus de la collection personnelle de l’artiste, ici accrochés sur mur ou disposés sur des tables et des chaises, immergent dans son imaginaire foisonnant."