Portrait de Salomé Chatriot

Salomé Chatriot

Salomé Chatriot est une jeune artiste française dont le travail a été exposé en mai 2022 au Acacias Art Center pour la première exposition collective de Reiffers Art Initiatives, intitulée «DES CORPS LIBRES – Une jeune scène française». Diplômée de l’université suisse des arts et du design de Lausanne, elle vit et travaille à Paris en tant qu’artiste contemporaine et designer interactif multimédia.

"Breathing Patterns" (Vulva)

Salomé Chatriot, 2020

"Breathing Patterns" (Aqua)

Salomé Chatriot, 2020

Untitled

Salomé Chatriot, 2020

"Feed My Thirst"

Salomé Chatriot, 2021

"I Woke Her Up With Acid Kiss"

Salomé Chatriot, 2021

"Our Symbiosis Infected Her Fertile Systems"

Salomé Chatriot, 2021

Fluides Gazeuses

Salomé Chatriot, 2021

"Morphogenetic Egg" (Hatching)

Salomé Chatriot, 2021

"Our Symbiosis Infected Her Fertile Systems 2"

Salomé Chatriot, 2021

Toxic Daphné

Salomé Chatriot, 2022

Toxic Venus

Salomé Chatriot, 2022`

"Breathing Patterns" (Aqua) et (Vulva), Feed My Thirst 2 (Vue de l'exposition "DES CORPS LIBRES - Une jeune scène française" au Acacias Art Center)

Salomé Chatriot, 2020-2022

Biographie

Fascinée par la façon dont la science traite le corps, elle utilise les nouvelles technologies pour façonner une identité fluide, numérique et précieuse, où l’image devient sculpturale et le virtuel matériel.
Son processus créatif implique souvent la diffusion en temps réel de flux organiques. L’œuvre synthétise le rapport essentiel au corps humain, la place de la respiration et l’intégration d’images virtuelles où s’incarnent quelques bribes de créatures. Car ce sont bien sirènes, fées et autres figures fantastiques anthropomorphes qui peuplent l’imaginaire de l’artiste.
Ne l’appelez pas “artiste digitale” mais plutôt “alchimiste de l’art”. Entre manipulation électronique, code informatique, sculpture, performance ou encore modélisation 3D, Salomé Chatriot est une véritable “touche-à-tout”. L'artiste est représenté par la New Galerie, Paris.

Textes

“Qui est Salomé Chatriot, la Dr Frankenstein de l’art ?” par Matthieu Jacquet
— Numéro art, 2020

“Manipulation électronique, mécanique, code informatique, sculpture, performance ou encore modélisation 3D, cette jeune femme est ce que l’on peut appeler une “touche-à-tout”. Fascinée par les arts visuels et le design interactif, Salomé Chatriot entame à l’âge de 17 ans ses études de Media Interaction Design à la prestigieuse ÉCAL de Lausanne : si elle n’a, à l’époque, aucune connaissance technique des médiums qui l’intéressent, son abnégation et son vif désir de parvenir à mettre en forme ce qu’elle imagine seront salutaires.

Après de nombreuses nuits blanches, des soirées passées à l’école après les cours, elle met au point l’une de ses premières créations majeures : une installation interactive activée par le contact de son pouls et sa respiration, qui provoque une réaction en chaîne et finit par souffler des bulles de savon. Aujourd’hui, elle considère que ce projet regroupe les éléments majeurs de sa démarche : le rapport essentiel au corps humain, la place de la respiration, l’intégration de l’image virtuelle et l’intervention de la mécanique et de la technologie en vue de créer un processus.”

“Prochaines grandes choses: Salomé Chatriot” par Galerie Editors
— Galerie Magazine, 2021

“La jeune artiste parisienne Salomé Chatriot fait sensation avec son art révolutionnaire qui explore la relation entre l’homme et la machine. Elle travaille avec l’électronique, le codage informatique, le design interactif, la sculpture, la performance et même la modélisation 3D, ce qui rend difficile la catégorisation de sa pratique. Mais ne la qualifiez pas d’‘artiste numérique’. ‘Je trouve ça tellement restrictif. Tout le monde veut te mettre dans une case ces derniers temps…’, raconte Chatriot, représentée par New Galerie. ‘Je pense que j’aimerais être considérée comme une alchimiste.’ Dans le monde de Chatriot, les états physiques, virtuels et numériques existent simultanément.”